Notre histoire - Chemin de fer touristique du haut quercy

Notre histoire

Le Chemin de Fer Touristique du Haut-Quercy (CFTHQ) est une association Loi 1901, (J.O du 1er janvier 1992) à but non lucratif.

Elle a cinq salariés permanents et environ 130 membres.

Créée en 1991, ses objectifs sont la sauvegarde et l’exploitation touristique de la ligne de Martel à St-Denis-Lès-Martel (46), et la remise en état de matériel ferroviaire.

Chemin de fer touristique du Haut-Quercy
passage-site-mirandol-1944-cfthq

Passage sur le site de Mirandol

Taillée dans la falaise de Mirandol, surplombant la Dordogne de 80 m, cette partie de l’ancienne ligne ferroviaire de Bordeaux à Aurillac fut construite entre 1880 et 1884, et mise en service en 1889. Avec sa mise en service, cette ligne concurrença le trafic des gabares (bateaux à fond plat) sur « la Rivière Espérance ».

Déferrée en 1917 pour les besoins militaires afférents au premier conflit mondial, elle fut reconstruite en 1919 avec du rail américain toujours en place à ce jour de Martel à St-Denis.

 

Durant l’entre deux guerres, le train servait à l’expédition des truffes du marché de Martel, l’un des plus important de France, d’où le nom de « Truffadou ».

sur-le-viaduc-des-scourtils-1944-cfthq

Sur le viaduc des Scourtils en 1944

au-dessus-du-perre-1944-cfthq

Au dessus du Perré en 1944

La ligne était inexploitée depuis 1980, lorsqu’en 1991 un groupe de passionnés bénévoles, désireux de préserver ce « chef-d’œuvre », créé une association qui, après des années de travail ouvre de nouveau la ligne en 1997.

L’Association est propriétaire de 8 km de ligne, et exploite 6,5 km avec du matériel lui appartenant. L’association est donc responsable de l’entretien de la ligne entre Martel et St-Denis, et de la mise aux normes de sécurité du matériel roulant.

Les travaux de voie ou d’entretien du matériel sont réalisés par les salariés, avec l’appui des membres de l’Association.

Partagez avec votre réseau !